Pneus 4 saisons VS pneus hiver : êtes-vous sûr d’avoir les bons ?

Face aux conditions climatiques hivernales, les chefs d’entreprise doivent déterminer le type de pneus le plus adapté pour leurs véhicules. Pneus 4 saisons ou pneus hiver ?

Les pneus 4 saisons sont polyvalents, c’est une grande force : ils peuvent être utilisés tout au long de l’année et sont capables de s’adapter à des conditions hivernales comme estivales. « C’est le couteau suisse du pneu », résume Matthieu HATINGUAIS, responsable atelier chez Mullot 17. Et les pneus 4 saisons permettent de réduire les distances de freinage par rapport aux pneus hiver sur routes sèches lorsque les températures sont douces, tout en assurant également un meilleur freinage sur routes enneigées par rapport à des pneus été. Attention toutefois : si le pneu 4 saisons dispose de nombreux atouts dans des climats tempérés, il se révèle moins performant lorsque les conditions sont extrêmes (températures régulièrement inférieures à -5°C, neige fréquente…).

Les pneus hiver pour les situations extrêmes donc. Si vos collaborateurs font d’importants déplacements chaque année et risquent de se retrouver dans des zones où les hivers sont rudes, les pneus hiver sont recommandés. Idem s’ils sont localisés dans une zone dite blanche où les précipitations neigeuses sont fréquentes. Leurs spécificités techniques garantissent une sécurité optimale aux conducteurs, apportant, par exemple, une meilleure adhérence en cas de verglas.

Le choix entre pneus hiver et pneus 4 saisons peut donc naturellement varier selon les itinéraires empruntés par les salariés. C’est la raison pour laquelle certaines entreprises disposent d’un parc mixte, avec tout à la fois des véhicules à pneus hiver et d’autres à pneus 4 saisons, afin d’adapter l’équipement aux parcours de chaque collaborateur.

Plus d’informations : Comment lire un pneu ?