Les radars savent désormais si votre véhicule est assuré !

Il sera désormais plus difficile de passer entre les gouttes si votre véhicule n’est pas assuré. En effet, les contrôles radars pourront désormais s’accompagner d’amendes pour défaut d’assurance.

Avec la mise en place du fichier des véhicules assurés (FVA), les compagnies d’assurance dotent le Centre automatisé de constatation des infractions routières d’un outil majeur pour vérifier si les véhicules sont en règle ou non. Désormais, si vous êtes flashé pour un excès de vitesse ou un franchissement de feu rouge, les forces de l’ordre pourront donc aussi verbaliser les véhicules pour défaut d’assurance, si leur plaque d’immatriculation n’est pas répertoriée dans les bases de véhicules assurés.

Quelle sanction risquez-vous à conduire sans assurance ?

Si votre véhicule n’est pas assuré, attendez-vous alors à recevoir une double contravention : une pour l’infraction, évidemment, et une autre pour défaut d’assurance. L’amende forfaitaire est de 500 euros, mais elle peut grimper jusqu’à 7 500 euros en cas de récidive. Une lourde sanction qui peut s’accompagner d’une suppression de permis et de la confiscation de votre véhicule.

Même si dans un premier temps un simple courrier vous sera envoyé afin de rappeler l’obligation d’être assuré, les sanctions suivront !